A la découverte des légumes !

IMG 6328 CopierA la maternelle de l'Aiguille, les petits, les moyens et les grands, ce jeudi matin, faisaient connaissance avec certains légumes.

Dans le cadre du projet d'école 2016/2017, plusieurs ateliers sont au programme afin de se familiariser avec légumes et fruits d'hiver, d'automne, de printemps et d'été

Dans une classe, ils préparaient la soupe, épluchaient pommes de terre et carottes, coupaient les poireaux en rondelles et pleuraient en ôtant la peau des oignons... tout ce travail pour faire cuire ...la fameuse soupe de légumes !

Dans une autre salle, sous forme de jeux, ils devaient découvrir le légume qu'ils venaient de piocher, l'identifiaient puis le mettaient dans le cageot correspondant. D'autres pêchaient des images émantées et devaient reconnaître ce qui se balançaient au bout de leur petite canne à pêche, à une autre table, ils jouaient au loto des légumes...

Dans la troisième salle, ils se confrontaient à des légumes un peu plus compliqués : chou fleur, betterave ou autre brocolis....il fallait également les identifier sans les sortir du sac dans lequel ils étaient cachés, puis, ils les goûtaient crus, devaient ensuite reconnaître le bol qui contenait la courgette ou le chou qu'ils mangeaient, tandis que "cuistots et cuisinières en herbe" préparaient une bonne salade de carottes et de betteraves râpées...

A la fin, en guise de réconfort, tous dégusteront la salade et la soupe de légumes !

 

 

Samedi, les Pompiers fêtaient leur Sainte patronne

IMG 6295 Copier«Faire Sainte Barbe» est un moment privilégié chez les pompiers pour réaffirmer la cohésion du groupe, rendre hommage aux disparus. Puis, c’est la famille sapeurs-pompiers qui se réunit et partage un moment amical autour d'un repas...dans une ambiance de franche camaraderie.

Au centre de Secours trébéen, le Lieutenant Philippe Miramond, épaulé par le Lieutenand Michel Faelli, accueillait le Colonel des pompiers audois Henri Benedittini. Dans la cour de la caserne, autour des hommes du feu, avaient pris place, Eric Ménassi, le Maire de la Ville, GIsèle Jourda, la Sénatrice, Caroline Cathala et Robert Alric, les Conseillers départementaux, la Représentante de l'Union Départementale des Sapeurs-Pompiers, le Major Delpech, et Karen Fauré, chef de la Police municipale ainsi que certains maires et élus des villages environnants.

Après l'hommage rendu aux pompiers audois disparus alors qu'ils accomplissaient leur devoir et les dépôts de gerbe, promus et récipiendaires recevaient leurs décorations.

C'est à l'intérieur du centre de secours que se déroulaient alors les différents discours.

Le Lieutenant Philippe Miramond, fidèle à cette longue tradtion qu'est la Sainte Barbe se réjouissait de ce moment de partage et de fraternité puis dressait le bilan de l'année écoulée.

44 volontaires et 3 professionnels composent le Centre de secours. Trois jeunes recrues ont grossi les rangs et deux nouveaux pompiers volontaires vont bientôt les renforcer.

780 interventions, 113 de plus qu'en 2015, soit une hausse des activités de 15% et une saison feu de forêt très intense en raison du vent et de la sécheresse.

Secours à la personne, accidents, incendies et opérations diverses, les hommes et femmes du feu sont sur plusieurs fronts.

Une lettre de félicitations étaient d'ailleurs remise à 4 d'entre eux, parmi lesquels, Jennifer, l'infirmière, pour leur intervention déterminante lors de l'accident de chasse intervenu sur Bouilhonnac, début Janvier. La rapidité d'exécution, la bonne coordination dans la mission de chacun ont joué un rôle déterminant pour la survie de la victime. 

Le Colonel Benedittini se souvenait des pompiers qui ont perdu la vie ou ont été blessés tout en soulignant que les départements voisins avaient été durement touchés. Face aux nouveaux risques des menaces actuelles, il rappelait que les pompiers sont en première ligne avec les Services de police en raison des menaces qui pèsent sur les populations.

Eric Ménassi, le premier magistrat, se réjouissait, de son côté, d'avoir une caserne sur sa commune et expliquait que son devoir était d'accompagner les pompiers qui la composent.

Les résidents des Nids ont fêté les Rois

IMG 0689.JPG CopierMercredi 18 Janvier 2017...cette date, elles et ils étaient nombreux à l'avoir mémorisée ! Le CCAS offait la galette des rois à ses résidents !

Une cinquantaine d'entre eux se sont donc réunis dans le foyer-restaurant pour "tirer reines et rois".

Le vent glacial qui sévissait ce jour là en a découragé quelques uns qui n'ont pas osé quitter leur logement et braver ce froid hivernal...mais, les présents ont apprécié galettes et les 13 desserts traditionnels qui les accompagnaient dans la joie et la bonne humeur.

Ils ont découvert la petite chorale du Nid trébéen née cet automne... Jacques 97 ans, Marie-Louise 92 ans, Janine 94 ans, Gaston 90 ans et la plus jeune  Bernadette 80 ans...ont régalé leur auditoire !

Maintenant, ils attendent la prochaine animation "crêpes" programmée le 22 février. 

Disparition brutale de Rachid, le médiateur

photo rachid CopierFin décembre, c'est une triste et brutale nouvelle qui est venue endeuiller le monde des médiateurs de notre ville et le quartier de l'Aiguille.

Une crise cardiaque venait en effet d' emporter Rachid Oufedna.

Né le 11 Novembre1971 au Maroc, celui qui est arrivé en France à l’âge de 9 ans résidait sur la ville de Trèbes depuis plus de 30 ans.  

Avant même d’exercer le métier de médiateur, Rachid était déjà d’un naturel social et jouissait d’une grande aura sur le quartier de l’Aiguille.

Il était l’une des figures emblématiques de la cité, un homme sur lequel on pouvait toujours compter et qui participait activement à chaque événement organisé par la ville, incarnant à lui seul le meilleur des compromis.

Sa joie de vivre, sa bonne humeur et sa diplomatie ont fait de lui un homme incontournable dans la prise de décision collective et la résolution des litiges.

C’est donc en toute logique qu’il intégrera en 2015 le relais citoyen du Faubourg et de l'Aiguille, reconnu par l’administration comme un professionnel de la médiation.

Rachid Oufedna, plus connu sous le surnom de «Diouf » par ses amis du quartier, laissera une trace indélébile auprès de plusieurs générations.

Nos pensées vont à sa conjointe, sa fille âgée de 10 ans et sa famille. 

 

Information centre ancien

SKMBT C55417011816260 0001Dans un souci du maintien des services de collecte d'ordures ménagères :

A partir du Lundi 23 Janvier 2017 : les containers situés Place du Souvenir Français vont être supprimés pour une meilleure efficacité de la collecte.

Par conséquent, les habitants du Centre Ancien concernés devront déposer leurs sacs d'ordures ménagères dans les containers enterrés situés Parking Porte d'Aude, c'est à dire à l'angle de la Rue de Strasbourg et de la Rue du 14 Juillet.



Une cérémonie des vœux tournée vers l'avenir.

En ce18h41m54s 3Q0A3615 lundi soir, les agents de la ville de Trèbes et du CCAS étaient réunis pour la traditionnelle cérémonie des vœux.

En présence de tous les élus, de Marie-Blanche Bernard, la Sous-Préfète de l'Aude, de Régis Banquet, Président de Carcassonne-Agglo, des conseillers départementaux Robert Alric et Catherine Cathala, des représentants de la Gendarmerie Nationale, Sapeurs-pompiers, Éducation Nationale, ils ont attentivement écouté les trois prises de parole successives.

En lire plus

Centre ancien : respectez la signalisation !

travauxMerci de bien vouloir respecter la signalisation installée (stationnement et modification de circulation) sous peine de verbalisation et de mise en fourrière.

Tout stationnement hors places matéConformément à l'arrêté municipal n° 234/2016, relatif à l'aménagement du Centre ancien,rialisées est interdit.

Pour rappel :

Rue Voltaire :  le stationnement sera interdit sur les 6 places de stationnement suivantes : (2 devant le n°8, 1 devant le n°5 et 3 face au n° 2bis).

La circulation et/ou le stationnement seront entravés suivant les rues, places et parkings du vieux village indiqués ci-dessous :

Parking Porte d’Aude : stationnement et circulation interdits (réservé aux engins de chantier, stockage de matériels et engin de baraquement) 

Place du Portail d’Orbiel : stationnement interdit (1 place située angle place du Portail d’Orbiel/rue Victor Hugo). Rues empruntées à double sens.