Affichages : 626

Les vœux au monde associatif

ELa salle des expositions de la Maison des Associations et de la Famille était bondée ce dernier mercredi de janvier... deux rendez-vous étaient au programme !

Tout d'abord, Jean-Marc Lafon procédait à l'assemblée générale de la MAT, dont il est le président.

38 associations inscrites dont trois nouvelles pour 2019... rapport d'activité et bilan financier dressés, le président expliquait que fin mars début avril, aurait lieu une reconstitution du bureau suite à des démissions de quelques-uns de ses membres, précisant que si certains souhaitaient reprendre le flambeau, ils devaient se faire connaître...

Entouré de son adjoint Frank Ollagnier, Éric Ménassi, le maire, présentait ensuite ses vœux aux présidentes et présidents des associations trébéennes.
Tout d'abord, il appelait à ses côtés, les agents de la Maison des Associations et de la Famille qui œuvrent au quotidien auprès des associations de la Ville.D

Un riche tissu associatif dont le premier magistrat est fier... ce dernier rappelait que se sont 120 000 € qui sont distribués en subvention, sans compter le million d'euros que constituent l'entretien et l'investissement... "la collectivité prend en charge le bien être des associations" ces associations qui constituent une richesse culturelle, économique mais également Humaine... Une vraie richesse qui est un ciment de la société... ", concluait-il.

Puis, tout le monde s'est retrouvé autour d'un buffet bien convivial !

 

Affichages : 463

Les vœux à l'Ehpad Madeleine Des Garets

n8AasphTm2V3ZRDHxqmzTmlxqEtezUlMMRXt6PPKnEif6OikDJGVv0SOztoSo4LSAIVxdk9IS3JPZ66l4wwmWDqofEdPXThVP54Jmu 5LG8RcK EEgy9tHub0dQhbpYDrrcEvzQi11UPZdLPIu5Hw11VEwEl3 FrJMf02abyDBZI8W58GFJYLRl9ljeXz9KpxFylNEpWWhc88Alain Guinamant, directeur du centre hospitalier de Carcassonne, Henri Paraire, directeur de l'Ehpad deTrèbes, Éric Ménassi, le Maire de Trèbes ainsi que le Docteur Bernard Clary, médecin coordonnateur se sont retrouvés devant les résidents de l'Ehpad de Trèbes, ce mardi 28 janvier pour présenter les voeux 2020.

Un mois et demi après la réouverture de l'Ehpad, Alain Guinamant formait des vœux de sérénité et en profiter pour saluer le travail collectif du personnel, des résidents et des familles.
Aujourd'hui, "il faut se poser et revenir à un fonctionnement normal tout en traçant les perspectives pour les années qui viennent..." enchaînait-il.
Il passait ensuite la parole au Maire de la Ville en le remerciant une nouvelle fois pour son aide et son soutien constants. Le premier magistrat présentait à son tour ses vœux les meilleurs, confirmant que, dans les prochaines années, il y aurait, à Trèbes, un établissement de qualité. 

Henri Paraire, après avoir formulé ses souhaits, ne manquait pas de signaler que la semaine dernière lors de la vigilance crue, tous avaient pu constater que le plan prévu était très efficace.
Bernard Clary, à son tour, disait aux résidents "bonne arrivée chez vous car cette maison c'est la vôtre... " Il confirmait qu' "avec un plan bien ficelé...la coopération mairie ehpad marchait bien" !

Carole Balussou, l'aide-soignante-animatrice avant d'inviter tout le monde à trouver son roi et sa reine, citait ce que lui avait dit une résidente de 99 ans : "2020 sera une belle année car c'est 20 sur 20" !

Affichages : 336

Trois personnalités pour un triptyque

DN1D72vOHKrNShlhYc1zmtMfLf7bIodkfdCXlecStABaOaZpTHSBXIdhbjtIxCp5ZrEgxqnWq4Wxkh4qAgFeap8l3upAKgZVzlQE6nL 2v4G5c5sOdH9fDHBBv8v0tEczq5Q7U8y8iZe rcyUucLN0JRNflkRpWbh927McuGrPVN19VWfDRXTdU QYFrQba57M80lwuB2sinuL'association carcassonnaise "one one" collabore souvent avec les jeunes du Centre Social Carcassonne-agglo solidarité.
En juillet 2019, Camille Casteignau, fondateur de "One-one", a créé, avec les jeunes du Centre de Loisirs, une fresque de la solidarité sur les murs extérieurs  du bâtiment Adoland de la route Minervoise représentant les points emblématiques de Trèbes : Arènes, Mairie, Vieux Trèbes, Canal du midi puis Lac et feu d'artifice !

Puis, en septembre, il est venu rue de Picardie dessiner la nouvelle adresse du centre social les Capucins !
En ce début 2020, Mourad El Bitaoui, le Directeur et François Maurin, un des animateurs du CIAS en charge de l'espace Ado l'ont contacté pour réaliser des portraits sur un des murs de l'ancienne cour de récréation !

Camille les a tout simplement mis en contact avec un trébéen, l'artiste Méro Raja !

Avant cette rencontre, la quinzaine d'adolescents de 10 à 17 ans qui fréquentent l'accueil de loisirs du centre social Carcassonne agglo solidarité ont travaillé sur le projet suivant : faire un panel des 10 personnes qui, d'après eux, ont le plus marqué l'Histoire... parmi Mohamed Ali, Zidane, Matin Luther King... trois autres personnes ont obtenu la majorité ! Il s'agit de Mère Térèsa, Coluche et Nelson Mandela.

Il ne restait plus qu'à passer commande à l'artiste du "street art" : Rémi Rajaona issu de familles trébéennes était tout à fait indiqué !
Aujourd'hui, ingénieur chez Airbus, celui qui est né à Trèbes a fait son parcours scolaire au collège Gaston Bonheur tout comme son parcours sportif au sein de l'équipe de hand locale.
Autodidacte, Rémi est un artiste de talent qui s'adonne à sa passion partout où le support s'y prête.

Le temps d'un week-end de janvier, Méro Raja a consacré son passe-temps favori à la réalisation de trois sublimes portraits que désormais, nous pouvons tous admirer au Centre Socail Les Capucins. 

Une citation correspondant à chaque personnage viendra prochainement compléter ce triptyque.

Affichages : 301

Campagne d'élagage

platanesLa campagne d'élagage devait commencer la semaine dernière mais en raison des conditions météorologiques, elle a été repoussée d'une semaine.

C'est sur l'Avenue Pierre Curie que les agents des serivces techniques ont installé aujourd'hui la nacelle depuis laquelle Thierry actionne sa tronçonneuse.

En période hivernale, les arbres sont en repos végétatif et supportent donc mieux les grosses tailles... et il y a moins de branches et de feuilles à ramasser.

En plus de l'Avenue Pierre Curie, les rues concernées par cette campagne d'élagage sont :

-          Rue Germinal
 Avenue des Bougainvillées
 Rue des Lilas
 Rue des Myosotis
 Avenue Général De Gaulle.

 

-     

 

Affichages : 909

Après les inondations, les bassins de la piscine vidangés

pisicne1Dans la nuit de mercredi à jeudi, la semaine dernière, le fleuve Aude est, une nouvelle fois, sorti de son lit et a inondé piscine, camping et école maternelle dans le quartier de l'Aiguille. 

Ces bâtiments inoccupés depuis 2018, les conséquences ont été moindres.

Toutefois, les deux bassins de la piscine municipale se sont retrouvés remplis d'eau.IMG 8895

Pour sécuriser le site, une action commune Mairie et pompiers a donc été entreprise.

C'est pourquoi, dimanche dans la matinée, il a été procédé à la vidange de la piscine municipale.

Affichages : 878

Les sapeurs-pompiers ont célébré la traditionnelle Sainte Barbe

DSC 2120 2Ce samedi 18 janvier était chargé en terme de programme de la Sainte Barbe !
Les hommes et femmes du centre de secours de Trèbes s'étaient retrouvés tôt le matin !

Après un dépôt de fleurs au cimetière, c'est un tour de ville, installés dans leurs divers véhicules que les Hommes du feu, ont effectué avant de rejoindre la caserne pour y accueillir les nombreux officiels et invités.

Avant les discours, dans la cour de la caserne, les promus et décorés recevaient leurs médailles, les officiels déposaient leurs gerbes devant la stèle et les noms des disparus au feu étaient énumérés.

Puis, c'est à l'intérieur de la caserne que les divers discours étaient prononcés, devant, également, la principale du Collège Gaston Bonheur accompagnée des futurs cadets de la sécurité civile.. un partenariat et une convention seront signés début février... 

Le lieutenant Delort dressait, le bilan de l'année écoulée.

Une légère baisse des interventions est à noter : 654 réalisées en 2019, réparties en :
457 secours à personnes, 42 accidents, 115 incendies, 8 risques technologiques et 32 interventions diverses.

Avec beaucoup d'ensoleillement, une sécheresse importante, des températures caniculaires et un vent fort, tous les ingrédients étaient réunis pour mettre à rude épreuve les sapeurs-pompiers qui se sont trouvés confrontés à une saison estivale intense.
1800 hectares de forêts et broussailles sont partis en fumée avec les feux de Fabrezan, Trèbes /Rustiques, Montirat/Monze, Bize, Salsigne ou encore Bizanet. 
Mais, tout a été mis en œuvre pour assurer la protection des personnes, des biens et de l'environnement : pas une seule victime civile à déplorer, pas une seule maison détruite, pas un seul pompier blessé malgré la perte d'un camion de lutte.DSC 2136 2

La saison estivale a fait place sans transition aux épisodes méditerranéens... l'occasion pour le Lieutenant Delort de remercier le Lieutenant Faelli, son adjoint, pour son accompagnement quotidien mais également lors des PC de crise. Et de continuer par ces mots "nous sommes malheureusement de plus en plus habitués à nous retrouver pour faire de la gestion de risques". 
Le lieutenant saluait donc l'engagement, les efforts, l'abnégation, le courage et la motivation de l'ensemble des personnels qui se sont mobilisés jour et nuit et la détermination, la rigueur, la résilience et surtout le calme des collègues de la gendarmerie, de la police municipale et les relations étroites entretenus avec les élus dans de tels événements au sein d'un PC de crise.

Les récipiendaires : 

Médaille de bronze de la sécurité intérieure, agrafe intempérie Aude 2018 : sergent Sylvestre Maheu. 4
Médaille de bronze pour acte de courage et de dévouement : adjudant-chef Mickael Baiget ; sergent-chef Cécile Jennin ; sapeur Johnny Porte.

Médaille d’honneur des sapeurs-pompiers échelon argent pour vingt ans de service : adjudant Sébastien Balmigère.
Médaille d’honneur des sapeurs-pompiers échelon bronze pour dix ans de service : adjudant Matthieu Bardou ; sergent-chef Mathias Boyer ; sergent Yann Capitaine ; sergent Ludovic Dzouz ; caporal-chef Gaël Bammale ; sapeur Benjamin Allain ; sapeur Nathalie Moura.

La médaille d’honneur régionale des sapeurs-pompiers Sud Méditerranée avec agrafe intempérie 2018 a été remise au lieutenant Nicolas Delort, au sergent honoraire Serge Papaix et au sergent honoraire André Jambert.

 

 

Affichages : 351

Un programme pédagogique pour sensibiliser au risque d'inondation

R10C'est à Rustiques que les CM1 et CM2 de l'école primaire de l'Aiguille se sont rendus ce vendredi matin.

Ils sont partis découvrir l'expo'EAU.

Arrivés à la Maison du Parc, ils ont investi les différentes pièces pour travailler sur le thème "inondations". 
Deux membres de deux associations d'éducation à l'environnement, Aude Guerreau, Association "l'Étang d'Art" et Delphine Bruyère, Association "C'est ma nature", missionnées par le SMARR pour intervenir auprès des scolaires les ont alors accueillis.
Ce sont sept demi-journées d'animations qui sont marquées sur l'agenda. Ce vendredi matin était un supplément !
11 classes sur le territoire sont concernées par ce projet... des élèves des communes impactées lors des dernières inondations.
Ces animations vont permettre à chacun de prendre conscience de l’importance de la prévention en terme de lutte contre les inondations et d’apprendre les consignes nécessaires en cas de crue. 

Pour donner une vision globale des problèmes liés aux inondations, de nombreux thèmes vont être abordés : le fleuve, le bassin versant, les gestes qui sauvent, la prévention des risques, une sortie sur le terrain et pour finir création d'un jeu sur le thème des inondations.
Puis en juin, les élèves de chaque commune concernée se retrouveront à Villegailhenc pour faire la restitution des travaux de chacun.
Après les vacances de février, le 25 exactement les écoliers trébéens accueilleront les deux animatrices dans leurs classes respectives.
Affichages : 987

Médailles du travail et départs à la retraite

Lors de la cérémonie des vœux au personnel communal, des médailles du travail étaient remises et des départs à la retraite fêtés !

 MG 0150Pascale Rouzaud recevait la médaille du travail, échelon or, pour 35 ans de travail à la cuisine du CCAS.
Le maire soulignait le sens du devoir hors du commun de celle qui était entrée en 1985, comme agent de service au foyer restaurant du nid trébéen.

Philippe Rouzaud, pour 35 ans passés au sein des Services techniques, se voyait remettre la médaille échelon or.
Celui qui a démarré au gardiennage du camping est devenu, vu ses compétences en électricité, un homme incontournable au sein des services techniques.

Jean-Luc Biel recevait la médaille vermeil pour 30 années de travail... Après une embauche au CCAS, en 1997, il intègre la mairie et, depuis de nombreuses années, il travaille à la bibliothèque "la maison des mots"... où les livres n'ont plus de secret pour lui ! MG 0127

Jacques Leguay recevait la médaille du travail récompensant 20 ans de service. Cet ancien du 3è RPIMA, passionné de rugby, après avoir conduit les transports scolaires et la navette pour les personnes âgées, s'occupe désormais des espaces verts au sein des services techniques de la Ville. 

Six agents ont fait valoir leur droit à la retraite :  MG 0154

Philippe Chalet, Bernard Marty, Claudine Parusso, Lydie Pénades, Alain Riva, Evelyne Sié.

Nous leur souhaitons : "la meilleure des retraites" !

 

Affichages : 337

15 janvier 2020 : les vœux au personnel communal

 MG 0075Après avoir salué élus et officiels, Florian Maugard, Directeur Général des Services, prononçait son discours de cérémonie des vœux 2020 au personnel communal.

"Dire que "le temps passe vite" est d’une telle banalité que j’ai longtemps cherché une autre accroche pour débuter ce propos"… 

"Cinq ans, le temps à compter duquel on peut se vanter d’avoir une "expérience significative sur un poste". Et quelle expérience ! "Je ne pensais pas, quand j’ai débarqué en 2015, avec une forme de candeur et d’innocence, que je vivrais tant de choses à vos côtés…"

Les trois premières années sont sortis de terre les premiers grands chantiers du mandat : réhabilitation de la RD 206, déploiement de la vidéo protection, réfection de la rue du 11 novembre, mise en accessibilité des bâtiments communaux, travaux dans les écoles… Déjà beaucoup, soulignait-il, mais c’était "finalement bien peu au regard des années 2018 et 2019, avec bien sûr tous les travaux consécutifs aux inondations (voiries, MAF, école de l’Aiguille transformée en centre social, boulodromes, stades, algécos, … mais aussi plein d’autres travaux qui n’ont rien à voir avec les inondations… mais qui sont arrivés en 2018 et 2019, parce qu’ils étaient le fruit d’un travail administratif de longue haleine et d’économies réalisées depuis 2014".

Et le DGS évoquait l’avenue Pierre Curie, l’avenue Pasteur, le parvis de la mairie, la voirie sur les hauts de Trèbes qui n’a pas été touchée par les inondations mais qui méritait elle aussi sa réhabilitation, la bibliothèque, le poste de police municipale, l’aire de jeu pour enfant près de l’école des Floralies…

Toutefois, les changements, les nouvelles dynamiques, les nouvelles organisations existent aussi dans le fonctionnement quotidien, développait-il… « le transfert des anciennes écoles de l’Aiguille vers le nord de Trèbes avec cette première phase de cohabitation sur l’école des Floralies, et puis cette seconde phase dans les algecos, avec le transport scolaire quotidien entre le nord et le sud de Trèbes… »

L’administration des services techniques, qui a dû continuer de travailler en l’absence de tous ses documents, engloutis par les eaux… compliqué et angoissant pour les agents : il fallait pourtant bien poursuivre les missions !

La bibliothèque a connu ses évolutions… Par-delà les travaux qui rendent le bâtiment plus agréable, une nouvelle orientation lui a été donnée, et son budget a été conçu pour qu’elle offre, en matière de prêt de livre, trois services : les classiques de la littérature, la jeunesse, et l’actualité littéraire, pour coller aux sorties en librairie…

L’offre sportive a été diversifiée : les maîtres-nageurs ont préparé un programme renforcé pour les enfants dans le cadre scolaire, un programme spécifique pour les seniors et enfin les fameuses « journées jeunes sportifs Trébéens », qui ont été un véritable succès cet été…

La direction éducation et famille s’est également restructurée pour enfin permettre aux administrés de pouvoir profiter d’un seul et unique lieu, la MAF, pour inscrire leurs enfants aux activités sportives, à la garderie et à la cantine.

En parlant de cantine, le personnel concerné du CCAS a su absorber sans la moindre anicroche l’afflux d’enfants qu’ont engendré la baisse à 2 € du repas et le transfert des écoles de l’Aiguille vers le nord de Trèbes.VOEUX 2020

Côté CCAS également, c’est un nouvel épisode de canicule qui a été affronté sans dégâts…

Être au plus près des administrés, c’était aussi le credo de ceux qui ont travaillé toute cette année 2019 pour aider les sinistrés de 2018 dans leurs tracas administratifs, dossiers liés aux banques et aux assurances, ou dossiers comme les fonds Barnier, et plus d’un an après, ce service reste très actif.

Les services techniques ont poursuivi leur travail pour l’embellissement et la propreté de Trèbes, ainsi que pour l’entretien des bâtiments, des écoles, des installations sportives, du cimetière… avec quelques points majeurs cette année : la réparation des équipements touchés par les inondations, qu’il s’agisse de la MAF, du club-house, de la voirie, la suite du zéro-phyto, qui pose les difficultés inhérentes à la multiplication des campagnes de désherbage manuel… 

La police municipale a enfin gagné ses nouveaux locaux, ce qui a amélioré non seulement conditions de travail, mais aussi conditions d’accueil du public. 

Les services administratifs ont eux aussi évolué, avec des mouvements au sein du service ressources humaines, le répertoire électoral unique et la dématérialisation des bons de commande.

Petit aparté, depuis 2015, ce ne sont pas moins de 55 subventions qui nous ont été notifiées, pour un montant total de près de 5,4 millions d’euros.

Et de conclure : un bilan qui fait de 2019 une année assez particulière pour tous… "Monsieur le Maire, au nom de mes collègues, il ne me reste plus qu’à vous adresser à vous, à votre équipe et à tous ceux qui vous sont chers mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année. "Bonne année 2020" !

Régis Banquet fut le seul élu invité à prendre la parole, sa présence démontrant à la fois sa fidélité aux voeux de Trèbes, " une amitié de 30 ans" avec le maire, mais aussi de l’immense respect réciproque de l’un pour l’autre. MG 0091 

"Exceptée la Ville-Centre, Trèbes est la commune la plus importante de l’Agglo", a rappelé le président de l’intercommunalité, précisant : "L’Agglo a besoin de Trèbes, comme Trèbes a sans doute besoin de l’Agglo".

Régis Banquet en profitait pour annoncer officiellement que "les travaux débuteront le 28 janvier à Béragne ! Et que la future zone d’activité accueillera la future piscine".  

C'est un maire ému qui concluait les discours en signalant simplement qu’il était "fier d’avoir été le maire de Trèbes ces six dernières années". 


Affichages : 600

Recensement : top départ jeudi 16 janvier !

vignettes RS 440x220 13Après avoir déposé dans les boîtes aux lettres des trébéens, le courrier annonçant le recensement, les agents recenseurs vont venir à votre rencontre dès ce jeudi 16 janvier et ce jusqu'au 15 février 2020.

Le recensement est obligatoire et se déroule tous les cinq ans. Traité par l'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (Insee), il permet de connaître les caractéristiques de la population et de fixer les moyens de fonctionnement de la commune.

Munis d'une carte officielle, lors de leur passage à votre domicile, les agents vont vous expliquer les modalités du recensement qu'il soit effectué sur papier ou par internet et vous remettront la notice sur laquelle figurent vos identifiants de connexion au site Le-recensement-et-moi.fr. 
Si vous ne pouvez pas répondre par internet, les agents recenseurs vous distriburont les questionnaires papier, une feuille de logement et autant de bulletins individuels qu’il y a d’habitants, puis conviendront d’un rendez-vous pour venir les récupérer.

Le recensement par internet est plus simple et plus rapide.
Vos données sont confidentielles et sécurisées ; elles ne donnent lieu à aucun contrôle administratif ou fiscal.

Pour les personnes qui connaîtraient des difficultés pour se connecter sur internet depuis leur domicile, la bibliothèque "La maison des mots" se propose de les accueillir gratuitement et de les aider à remplir leur formulaire aux heures d'ouverture habituels : lundi-jeudi : 9h/12h - 14h/18h ; vendredi : 9h/12h - 13h/16h; samedi : 9h/12h.

Merci de réserver le meilleur accueil aux agents rencenseurs et surtout de bien les rappeler si vous êtes absent lors de leur passage.

Après la collecte : la commune envoie les questionnaires papier à la direction régionale de l’Insee, les réponses par internet arrivent directement.

L’Insee procède à la saisie et au traitement des données, vérifie et valide les résultats, et communique les chiffres de population aux maires et au grand public. 

Les résultats du recensement de la population sont disponibles gratuitement sur le site de l’Insee.