Dernière ligne droite pour le Laouzas 2016

Plus de 200 inscrits, la 13è édition du Laouzas 2016 organisée par les cyclos trébéens bat tous les records d'inscriptions ! Le sérieux de l'organisation et le choix judicieux des circuits ont fait connaître le Laouzas hors des frontières de notre département...

105141523Venus de Marseille, Toulouse, Agen, Nay, La Valette du Var, Bram ou Coursan... impossible de citer tous les clubs qui seront sur la ligne de départ le samedi 4 juin. 128 km le premier jour, 145 km le second, le tracé a été minutieusement préparé par l'équipe dirigeante. Tous les hébergements de l'OMSL ont été réservés et notre commune va être envahie de sportifs en ce premier week-end de juin.

Les motards de sécurité, les organisateurs et l'intendance donnent rendez-vous aux participants à 8 h devant l'OMSL, destination le Tarn, village Azureva au bord du lac Laouzas, pour une première journée aux nombreux tours de roue...

Une nouvelle conférence pour ce vendredi 27 mai

bonnery1André Bonnery pour la deuxième conférence du cycle de mai, a fait remonter le temps au nombreux public venu l'écouter. Et, c'est un auditoire comblé qui continuait d'évoquer l'évolution de  sa ville autour du pot de l'amitié.

Ce vendredi 27 mai, c'est Jean Blanc, Attaché de conservation aux Archives Départementales qui nous parlera d'un serf de Béragne devenu Evêque :

« C’est vers 1196 que Guillaume Razouls voit le jour à Béragne, non loin de Trèbes. Issu du servage, Guillaume apparaît, pour la première fois, dans un document daté de février 1223. Il est cité parmi les écoliers fréquentant l’école de la cathédrale Saint-Nazaire de la Cité de Carcassonne. En 1248, il est archidiacre majeur, la plus haute dignité de l’église cathédrale. En 1255, après avoir été affranchi, il accède au trône épiscopal. En 1259, il entreprend la construction d’une chapelle située au sud de la cathédrale. C’est en ce lieu qu’il repose depuis son décès survenu en octobre 1266. C’est à la découverte de ce personnage et de sa chapelle que l’on vous convie. »

Clap de fin pour les votes du Prix des Incorruptibles

IMG 4794Qu'ils soient en maternelle ou en primaire, les 350 écoliers trébéens ont lu les cinq livres pré-sélectionnés correspondants à leur  niveau et se sont forgés une opinion pour voter pour leur livre préféré.

Christèle, la bibliothécaire s'est rendue aux écoles de l'Aiguille, à l'école primaire du centre-ville, puis la maternelle du centre-ville est venue à « La Maison des Mots », et pour finir direction les Floralies pour entériner les derniers votes. Ce vendredi 20 mai les votes pour participer au prix des Incorruptibles étaient clos !

Pour être Incorruptibles, les jeunes lecteurs, de la maternelle au lycée, s'engagent à : • lire les ouvrages qui ont été sélectionnés • se forger une opinion personnelle sur chacun des livres • voter pour leur livre préféré Pour la première fois de leur vie, les jeunes présentaient leur carte d'électeur, munis des bulletins de vote sont rentrés dans l'isoloir,ont glissé leur bulletin sélectionné dans l'enveloppe, l'ont déposé dans l'urne avant de signer le cahier indiquant leur nom.

Christèle va maintenant envoyer tous les votes à Paris et il ne reste plus qu' à attendre le nom de l'ouvrage préféré,,, ce dernier sera connu à Paris, le 1er juin prochain

Les U11 (3) du TFC assisteront à l'Euro de foot à Marseille

image11Les jeunes trébéens de l'équipe U11 (3) font désormais partie du fleuron audois ! Lors du 2è tournoi civique et éducatif de Floure organisé par la municipalité et le District de l'Aude de football, ils ont obtenu le score de 33 bonnes réponses sur 40 ! Telle est l'addition des points obtenus lors des passages sur les stands éducatifs : leurs réponses les placent en tête des 30 équipes U9, U11 et U13 qui participaient aux quizz civiques et citoyens. Et comme, il y avait 10 places pour l'Euro de foot à gagner, ils assisteront, mercredi 15 juin, dans les tribunes du Stade Vélodrome à Marseille au match de l’Équipe de France contre l'Albanie . Cerise sur le gâteau, ils remportent le tournoi de foot de leur catégorie...

Trèbes - Histoire de la croissance d'une cité audoise

trebes ancien

Sous la conduite d'André Bonnery, Président de la Société d'Etudes Historiques de Trèbes, on partira à la découverte des premiers habitants du territoire communal et de leur mode de vie, durant le premier millénaire avant notre ère.
On assistera ensuite à l'implantation d'un bourg au confluent des deux rivières qui délimitent un site facile à défendre, non loin des voies de communications terrestres.
On verra comment la bourgade des origines s’agrandit et s'est développée durant le Moyen Age.
Avec les temps modernes, le choix heureux de l'implantation d'origine a permis de profiter de nouvelles voies de communication : Canal du Midi au XVIIè siècle, chemin de fer au XIXè autoroute au XXè. Désormais, Trèbes devient un grand bourg actif, qui possède une vie économique basée sur l'agriculture et le commerce. A l'époque contemporaine, la ville continue sa croissance, malgré et aussi à cause du voisinage de Carcassonne.
Ce développement bimillénaire sera évoqué à travers des cartes et des documents photographiques projetés sur écran et commentés. Il en reste un riche patrimoine dont la commune peut s'enorgueillir : cadre de vie à préserver et capital non négligeable pour l'économie touristique.
Rendez-vous  : salle des congrès à 18 h 30.
Inscriptions au 04 68 78 51 16.

Un moment historique et culturel à partager

web 3Q0A7272Ce vendredi 13 marquait le coup d'envoi du cycle des Conférences de Mai proposé par Gisèle Jourda et la Commission Culture. Trois vendredis successifs pour permettre aux Trébéens de mieux connaître l'histoire de leur ville.

C'est devant un public nombreux et attentif qu'Annie Lacombe évoquait l'un des fondement du département de l'Aude : Le Catharisme .

Deux nouvelles conférences sont annoncées à la Salle des Congrès le vendredi 20 Mai à 18 h 30 : « Trèbes – Histoire de la croissance d'une cité audoise ». Conférence animée par André Bonnery, Président de la Société d’Études Historiques de Trèbes.

Le vendredi 27 Mai à 18 h 30 : « Guilhem Razouls (1196-1266) Ascension sociale d'un serf de Béragne devenu Evêque de Carcassonne ». Conférence animée par Jean Blanc, attaché de conservation aux Archives Départementales.

Tout public. Entrée gratuite.

Inscriptions au o4 68 78 51 16.

Après le marché aux fleurs, la kermesse

kermesseLe marché aux fleurs de l'école primaire des Floralies au profit de la coopérative scolaire a connu un franc succès. Aujourd'hui, enseignants, parents et enfants préparent leur prochain rendez-vous : la kermesse qui aura lieu le 17 juin prochain.

Le pays Cathare et le Catharisme

affiche catharismeConférence animée par Annie LACOMBE,

Adhérente de l’Association d’Études du Catharisme - René Nelli

Pour en savoir un peu plus sur cet épisode de l’histoire locale du XIème au XIV siècle.

Un moment historique et culturel à partager. Présentation « Tout public »

Salle des Congrès - Vendredi 13 mai à 18h30

ENTRÉE GRATUITE

Solidarité Padel : nous comptons sur vous !

Padel TerrainLe Comité de Tennis de l’Aude a pour projet de réaliser à Trèbes un Centre départemental de padel, dans le prolongement des infrastructures actuellement allouées au tennis (Centre Alain Biau) avec  l’implantation de 3 courts de padel (investissement : 60 000 à 80 000 euros)

Le padel, qu’est-ce que c’est ?

Sport ludique et convivial, le Padel peut être pratiqué par tous.
Ce sport est une alliance de tous les sports de balles et de raquettes, on y retrouve certaines similitudes avec le tennis, le squash, la pelote basque et le tennis de table. Il se pratique en extérieur ou intérieur sur un sol souple.

Depuis le Mondial qui a eu lieu en 2000 à Toulouse et dans la région Midi Pyrénées, le Padel connaît en France un véritable essor. Le nombre de clubs ne cesse de croître et les joueurs et joueuses se multiplient. Et même si on est encore loin du million et demi de pratiquants comme en Espagne, le Padel est associé à un développement rapide et prometteur en France en séduisant chaque jour de nouveaux adeptes.
Avec plus de 8.000.000 de joueurs dans le monde, le Padel fait partie des sports les plus dynamiques en terme de développement.

Le Comité départemental de tennis a mis en place ce projet afin de répondre à la rapide évolution de ce sport. Et pour pouvoir investir, il a choisi de récolter des  fonds de manière originale et innovante en lançant une grande tombola participative à l’initiative de tous les amoureux du Padel mais pas seulement… C’est d’ailleurs à ce niveau-là, que vous, Trébéens vous pouvez intervenir… !

En quoi consiste ce financement d’un nouveau genre ?

Il s’agit d’une tombola numérique.

Rendez-vous sur le site : « itiQiti fund » via l’adresse suivante : http://bit.ly/1RICBPh et acheter vos tickets en ligne.

Un ticket a une valeur de 5 euros et vous pouvez en acheter autant que vous le souhaitez.

Et surtout pas d’inquiétude… Le site est totalement sécurisé !

Tous gagnants

En participant à cette tombola, le Comité départemental ne sera pas seul bénéficiaire puisque :

   - Vous aidez à la création d’une grande infrastructure de qualité dédiée à une activité sportive ludique et conviviale à laquelle vous pourrez vous initier facilement,

   - Et vous tenterez votre chance, pour tenter de remporter de nombreux lots mis en jeu : voyage, wonderbox, place de cinéma…

L’ensemble des bénéfices récoltés lors de cette tombola serviront à la création de ce grand centre d'envergure régionale.

N’hésitez pas surtout pas à partager cette information avec vos proches en évoquant la tombola bien sûr mais également ce très beau projet mené par le Comité départemental de tennis.

Nous comptons sur le soutien et la solidarité sportive de chacun !

Lancement des travaux sur la route Minervoise

RD206 2Les travaux de la réfection de la RD206 ont commencé ! Ce projet, qui sera réalisé en 2 temps, est chiffré à 850 000 euros d’investissement dont 75% seront subventionnés par l’Etat, la région et le Département.

Cette année, les travaux concerneront la tranche partant de la rue des Capucines au rond-point Flandres Dunkerque ; en 2017, ils se poursuivront jusqu’au rond-point Riquet.

Ces travaux ont pour but d’améliorer et de sécuriser cet route très fréquentée notamment aux abords de l’école des Floralies en réduisant la vitesse des véhicules, en réorganisant les places de stationnement et les zones piétonnes et cela tout en embellissant l’espace public.

Avant de bénéficier de l’impact positif de ces travaux, ceux-ci vont occasionner des désagréments aux usagers et aux commerçants, notamment la fermeture de la route, qui permettra une meilleure qualité et une plus grande rapidité d’exécution du chantier : les travaux autour de l’école devant être finalisés pour la rentrée prochaine.