"Ne jamais oublier"

Affichages : 121

IMG 5888 CopierLors de l'assemblée générale du Comité de Trèbes du Souvenir Français, ce samedi matin, tous les participants étaient unanimes pour en saluer le nouvel élan et le chemin parcouru depuis 2014 par son nouveau bureau aux commandes.

30 communes sur le canton et le Comité de Trèbes est désormais l'un des plus actif de l'Aude !  

"Le Souvenir Français a pour vocation de maintenir la mémoire de tous ceux qui, combattants de la liberté et du droit, sont morts pour la France, ou l’ont bien servie, qu’ils soient Français ou étrangers. Il a pour mission l’entretien des sépultures et des monuments commémoratifs, l’organisation d’actions de Mémoire pour rendre hommage au courage et à la fidélité de tous ces hommes et ces femmes morts aux champs d’honneur. Tout au long de l'année, le Souvenir français entretient, rénove et fleurit les tombes des soldats oubliés, aide à restaurer les Monuments aux morts et ériger stèles et monuments commémoratifs et participe à de nombreuses commémorations.

Par ses recherches, le Souvenir français rouvre le livre d'histoire des communes. A ce jour, le Comité trébéen a référencé trente noms de polius "oubliés" à rajouter sur le Monument aux Morts trébéen.

L'année 2016 a été dense, en plus du recensement et de l'entretien des tombes des soldats morts pour la France, ses membres ont participé aux cérémonies officielles ou patriotiques et la liste est longue tant les participations ont été nombreuses.

Le comité trébéen est aussi à l'origine du parrainage de la Ville avec la 5è Compagnie du 3è RPIMA.

La transmission de l’héritage de mémoire aux générations plus jeunes se poursuit de façon constante avec le Directeur de l'école primaire des Floralies. Deux classes de CM2 participaient encore à ce 11 novembre saluant la mémoire des 17 trébéens morts pour la France en 1916 et des collégiens du Collège Gaston Bonheur lisaient des lettres de poilus écrites depuis le front à leur famille évoquant les horribles conditions de leur quotidien. 

Chaque centième anniversaire de la mort d'un poilu de la Guerre de 14-18, à Trèbes, au pied du Monument aux Morts, une petite croix marquée du nom du soldat et une fleur sont déposées par les membres du Souvenir français. Le jour du centenaire de la disparition du poilu, est donc rendu hommage à la personne décédée : qui était-il ? Sa famille? et surtout comment se sont déroulés les derniers jours de sa vie?

Dans le cadre du jumelage avec l'armée, c'est un message de Noël que les enfants de Floralies sont entrain de préparer.

Les 88 soldats de la 5è Compagnie qui vont partir passer les Fêtes de fin d'Année loin des leurs, recevront un dessin, un mot et un petit cadeau de la part des élèves.

Beaucoup de temps, beaucoup d'énergie mais au final beaucoup de satisfactions...c'est ainsi que l'on peut définir le travail du Comité trébéen !