Quelques minutes dans les salles de classe des Floralies....

Affichages : 1562

IMG 5486 CopierClaudie François-Gallin, la Directrice Académique des Services de l’Éducation Nationale de l'Aude, accompagnée de Jacques Bossis et Franck Vantouroux,  Inspecteurs de l’Éducation Nationale, avant de se rendre au Collège Gaston Bonheur, s'est arrêtée aux écoles des Floralies.

Tout d'abord accueillie, par le Maire Eric Ménassi, son adjointe Cathy Peix et Xavier Chalard, le directeur de l'école primaire, elle a salué un à un les enseignants à l'intérieur de leurs classes respectives.

Une rentrée 2016-2017 exceptionnelle puisqu'elle scelle la fusion des écoles du centre-ville avec celle des Floralies.

Quelques 290 enfants, 12 classes dont 1 classe ULIS (unités localisées pour l'inclusion scolaire), 14 enseignants, des membres du réseau spécialisé..

Au départ, ce regroupement scolaire s'avérait compliqué. Les réunions entre les divers intervenants ont permis d'apporter un maximum de solutions et la rentrée vient d'être réussie grâce à «la solidarité et à la bonne entente réciproque» soulignait Bérangère Duclos, celle qui a passé 17 années à enseigner au centre ville.

Une école qu'elle a quitté, tout comme ses collègues avec un gros pincement au cœur mais en ce premier jour, elles l'assuraient en souriant, «on va s'y habituer» !

La DASEN ne manquait pas de s'intéresser à chaque section, ayant un mot à la fois pour l'enseignant et ses élèves tout en prêtant attention à celui qui regrettait ses vacances dans la Montagne Noire aux côtés de son grand-père... » c'était mieux là-bas, lui a-t-il dit !

Xavier Chalard soulignait l'investissement sans faille dont avait fait preuve la municipalité et ses agents municipaux...Dubitatif au départ, aujourd'hui, il voit l'avenir comme un beau défi auquel il est heureux de participer.

En fin de visite, ils étaient tous unanimes pour dire : «c'est une belle école..»