Trèbes : Les pompiers et la ville main dans la main

Affichages : 433

POMPIERParmi les nombreux points qu’a évoqué le Conseil municipal du 8 octobre dernier, l’un d’eux était particulièrement attendu par le lieutenant Nicolas Delort, chef du centre des pompiers de Trèbes depuis trois ans et qui a vécu avec ses Hommes et aux côtés de l’équipe municipale, les terribles événements qui ont émaillé l’année 2018.  

L’occasion pour le maire et le chef de centre de se retrouver autour d’un sujet plus simple, quoique chargé d’enjeux, celui de la mise à disposition des agents de la commune qui officient aussi comme sapeurs-pompiers volontaires. 

« C’est une demande que le SDIS adresse à tous les employeurs des territoires sur lesquels nous intervenons, explique Nicolas Delort : faciliter autant que possible la mise à disposition de leurs personnels qui travaillent avec nous comme sapeurs-pompiers volontaires et qui, de ce fait, peuvent être appelés à tout moment sur des interventions ». 

Pour ce faire, le SDIS de l’Aude propose à ces employeurs, dont font partie les collectivités locales, la signature d’une convention qui régit ces interventions, avec la possibilité de l’adapter dans un sens plus ou moins favorable au sapeur-pompier volontaire. « Chaque employeur peut par exemple choisir, s’il le souhaite, de limiter cette mise à disposition à certains jours de la semaine seulement, de ne pas payer les employés concernés pendant le temps de cette intervention ou, encore, d’exiger qu’ils puisent dans leurs jours de congés pour assister aux formations », explique encore Nicolas Delort. 

Autant de restrictions balayées d’un revers de manche par le maire, Éric Ménassi, qui tient à « assurer la plus grande opérationnalité aux trois agents de la mairie qui œuvrent aujourd’hui comme sapeurs-pompiers volontaires. La ville entretient depuis plusieurs années, avant même les attentats et les inondations, une relation fusionnelle avec ses pompiers. Cette convention permet d’actualiser et d’officialiser nos excellentes relations avec le SDIS. Nous devons, sur ces sujets, marcher main dans la main, et si cela peut susciter d’autres vocations au sein de la mairie, tant mieux ! ». Est-il besoin de le préciser, la délibération approuvant cette mise à disposition a été adoptée à l’unanimité du conseil municipal. 

La convention liant désormais la commune de Trèbes au SDIS de l’Aude a été signée ce matin à la mairie de Trèbes, où le maire et Michaël Baiget, agent de la ville et sapeur-pompier volontaire, ont accueilli le lieutenant Delort, ainsi que le Directeur Départemental du SDIS, le colonel Benedittini et le président du conseil d’administration André Viola.

La prochaine étape de cette collaboration qui débute sous les meilleurs auspices se jouera du côté du CCAS, dont le maire préside le Conseil d’Administration, et qui approuvera lors d’une prochaine séance la prise en charge exceptionnelle, par la cantine scolaire, des enfants de ces sapeurs-pompiers volontaires lorsque, appelés sur le terrain pour une intervention entre midi et deux, ils ne pourront venir les récupérer.