Des actions concrètes inscrites au Contrat Bourg-Centre

Affichages : 246

BC3Le Contrat Bourg-Centre que le maire, Éric Ménassi, a signé vendredi dernier 7 février avec la vice-présidente de la Région Occitanie, Florence Brutus, avec Hélène Giral, conseillère régionale, représentant toutes les deux la présidente Carole Delga, et avec le président de Carcassonne Agglo, Régis Banquet, comporte treize actions.

S’engager à défendre l’environnement, à redonner une meilleure qualité de vie aux Trébéens, à mieux accueillir les usagers, les visiteurs, à renforcer l’attractivité touristique... 

Concrètement, lme Premier magistrat a donné quelques exemples précis pour atteindre ces objectifs. Pour réhabiliter le patrimoine immobilier du centre-ville, l’idée est de créer des logements à loyer encadré destinées aux personnes âgées autonomes, de lutter contre l’indignité des logements du domaine privé et d’établir un "Droit de louer", ou encore d’organiser une "Opération façades"…

L’une des idées est aussi de revaloriser le patrimoine historique de Trèbes (restauration de l’église Saint-Etienne, mise en valeur de la Maison des gardes du Canal…).

Afin de valoriser les espaces publics et l’environnement, l’idée est de poursuivre l’aménagement d’un axe structurant Cœur de ville – Port – Écluse, de réaménager le parc paysager de l’Espace René-Coll (arènes) et de l’étendre sur la frange du quartier de l’Aiguille.

Concernant les équipements sportifs, culturels et ludiques, la municipalité a pour projet la création d’un "itinéraire de découverte et d’interprétation du Canal du Midi", ainsi que la réalisation d’une piscine à rayonnement cantonal.BOURG

Dans le but de renforcer la vie économique, l’ambition est de soutenir les initiatives de l’association des artisans et des commerçants, de créer des cellules commerciales au cœur de ville, d’accompagner les entreprises dans  leurs installations sur les zones de compétence communautaire (Béragne, Sautès…).

La lutte contre les incivilités, le renforcement des services à la population (avec la reconstruction de deux écoles suite aux inondations de 2018, notamment, la mise en place d’une salle des services au public au cœur de ville…), la modification de l’éclairage public dans le cadre de la transition écologique et énergétique, la création d’un itinéraire piéton et de deux passerelles piétonnes sur l’Aude et le Canal, l’amélioration des conditions de circulation (avec la suppression du tourne-à-gauche problématique à l’entrée ouest de Trèbes), le développement de structures d’accueil touristique (avec l’agrandissement du port, la création d’un gîte-étape en centre-ville...) font également parties des engagements pris dans le cadre du Contrat Bourg-Centre.