Pont de l'Aude : État des lieux

Affichages : 348

a1Depuis hier matin, la Société SATFI OA, mandatée par le Département expertise les appuis du Pont de l'Aude.

David Monnet, en charge des ouvrages d'art au sein du Conseil départemental parlait de quelques 3000 ouvrages à inspecter sur le département, une surveillance qui se répète tous les six ans.

Suite aux crues, un état des lieux s'est avéré nécessaire sur le pont trébéen, sans tenir compte de la programmation traditionnelle puisque le courant dû aux dernières pluies torrentielles associé à des blocs énormes charriés par le fleuve pouvent se révéler dangereux pour le pont de ce dernier.

La société Satif OA est spécialisée dans les domaines de l’expertise subaquatique, de la bathymétrie et de l’auscultation en milieu hostile.satif
Ses 3 équipes d’inspection, chacune composée de 3 scaphandriers se déplacent sur tout l’hexagone.
Ses interventions sont essentiellement axées sur la surveillance périodique d’ouvrages d’art et de barrages. 

Depuis mardi une équipe procède à une inspection subaquatique sur chaque culée (élément de maçonnerie permettant de soutenir les voûtes d'un pont), et chaque piles (appuis) de notre Pont.
Prendre, à nouveau, les mesures de l'ouvrage où varie le niveau de l'eau (marnage) et plonger, munis de caméras sous-marines, en pied des appuis sous l'eau pour relever les potentiels défauts de l'ouvrage.

En quelque sorte, rechercher les affouillements et défauts de maçonnerie dont pourrait, éventuellement, être victime le monument.
L'affouillement est un phénomène d'érosion, c'est le creusement de fosses par des eaux courantes qui peut entraîner une fragilité de la fondation.

Ces relevés bathymétrique et topographique du fond du lit du fleuve Aude feront ensuite l'objet d'un rapport.

Relevés, dessins, cotes, description des désordres seront donc étudiés par les professionnels. Les ouvrages sont classés de 1 à 5 (de "bon état" à "critique") en fonction des résultats des travaux peuvent être engagés ou pas.