38 è Rallye du Canal du Midi en aviron : 21 yolettes arrivent à Trèbes

Affichages : 452

24Des rameurs et un barreur aux commandes... les unes après les autres les yolettes des participants au 38è rallye du Canal du midi en aviron apparaissaient sous le Pont du Canal en provenance de Villedubert !

 

Labellisée au catalogue des randonnées par la Fédération Française d’Aviron, la plus vieille randonnée française en aviron propose plus de 200 km à parcourir en 5 jours.

Créé en 1982 (sous l’égide du Comité Départemental de la Haute-Garonne), par des passionnés et professionnels de l’aviron, ce rallye a  expérimenté pendant quelques années un concept original mêlant à la fois, l’action sociale, l’esprit d’équipe et l’effort physique.

En 1988 nait l’ATPPR (Association Toulouse Pierre Paul Riquet) qui porte aujourd'hui la manifestation mettant en évidence l’encadrement assidu d’une équipe de 25 bénévoles de clubs de la région Occitanie avec à sa tête, André Perrot, son président toujours fidèle.5

Ce parcours sportif et méritant est devenu au cours des années un passage obligé pour les amoureux de l’aviron longue distance. Son succès a dépassé nos frontières depuis de nombreuses années : Nouvelle Zélande, Afrique du sud, Etats-Unis, le Canada, Brésil, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Hollande, la Belgique, la Suisse, l’Italie… autant de rameurs qui n’ont pas hésité à traverser le monde pour venir et revenir ramer chaque année, sur le canal du midi ! L’originalité de son concept a essaimé en Nouvelle-Zélande avec la naissance en 2013 du rallye Hoea Kaha qui accueille chaque année de nombreux rameurs français !

Tandis-que certains rament, d'autres équipiers suivent en vélo le long des berges du Canal... 154 participants cette année ... une équipe américaine exclusivement composée de femmes, 2 équipes allemandes, des lyonnais, des cadurciens, des parisiens...ils ne rateraient leur rendez-vous estival pour rien au monde !

Cette étape Carcassonne-Trèbes n'était pas chronométrée... chacun a donc ramé à son rythme mais il faut savoir que lors des étapes chronométrées, certains n'hésitent pas à passer les écluses en sortant le bateau de l'eau, le porter en courant afin de  passer les écluses sans perdre de temps ! 

Petit cocorico... au terme de cette troisième journée les embarcations de Lille et Joinville étaient en tête ! Vendredi soir c'est Béziers qui accueillera tous ces sportifs.