Les visiteurs se succèdent à l'école modulaire de l'Aiguille !

Affichages : 318

aiguille algéco parentsFin de semaine dernière, à l'invitation de Gisèle Vile, Directrice de l'École Maternelle de l'Aiguille, le personnel des Services techniques trébéen, qui avait coordonné la mise en place de cette nouvelle école modulaire, recevait les remerciements du corps enseignant.

 

Aux côtés, du Maire, Éric Ménassi, du Directeur Général des Services, Florian Maugard, Alain Galy, Directeur des Services techniques et ses agents étaient félicités pour leur travail réalisé en un temps record avec une "bonne humeur devant les exigences de la Directrice" qui était soulignée par cette dernière!

Lundi matin, ce sont les mamans qui franchissaient les portes de l'école... Certaines d'entre elles ne connaissaient pas encore les lieux. Il faut dire que leurs enfants font le trajet en car tous les jours... cette école provisoire se trouve un peu loin du quartier pour celles qui n'ont pas de voiture !

L'occasion de rencontrer, le Maire de la Ville, Cathy Peix, son adjointe à l'Éducation, Amjid Soufyane, le Directeur du Service scolaire. Un petit tour dans les classes leur permettait de se rendre compte que leurs "petits" étaient heureux et étudiaient dans un cadre bien agréable... la porte passée, les "algécos" sont vite oubliés et précisait Gisèle Vile c'est un bâtiment à la même superficie que celui qui était le leur les années passées que tous ont retrouvé !

Des mamans qui parlaient avec les maîtresses, parcourraient les cahiers de leurs enfants et faisaient même connaissance avec le dortoir et ses "doudous" !

Ensuite le Maire, leur adressait quelques mots pour leur parler de la suite ! Dès septembre, sera mis en place un groupe de travail pour réfléchir et construire un projet ensemble. Au cours de la prochaine année scolaire, tous les acteurs devront trouver le lieu définitif ! On sait que l'on ne peut plus construire ici et là... faire l'école : proche du quartier serait une  bonne solution mais les enfants doivent être en sécurité. Quelle formule choisir : une école à taille humaine avec des petites classes, ou bien un seul groupe réunissant les enfants de Maternelle et du Primaire de toute la Ville ? Rien n'est décidé, une chose est sûre, concluait le Maire : "l'apprentissage des citoyens de demain doit se faire dans de bonnes conditions tant pour les enfants que pour le personnel..."aiguille

A la fin des classes, Alain Thirion, Préfet de l'Aude, Claudie-François Gallin, Directrice Académique et André Viola découvraient à leur tour l'école !

Tous étaient agréablement surpris et satisfaits ! Mi-janvier, l'État et les Collectivités ont pris la décision de reloger les écoliers de l'Aiguille dans une zone sécurisée. DDTM et Services municipaux ont travaillé ensemble pour trouver des locaux provisoires accueillants.

Le 13 janvier, un accord sur les co-financements trouvé, le plan école était en marche ! 

A ce jour, ce sont : 644 000 € de subventions qui ont été reçus dont : 200 000 € directement de l'Education Nationale, 200 000 € de l'État (investissement et fonctionnement), 122 000 € de la Région et 122 000 € du Département.

Les difficultés étaient : "urgence et solution pérenne" expliquait le Préfet, aujourd'hui, la période post-crise est toujours provisoire, tout comme André Viola, il parlait d'une gestion très courte en termes de délais et d'un fort partenariat sur un dossier qui leur tenait tous à cœur, "on parlait d'enfants touchés chez eux et dans leur milieu scolaire... "

Tous ont travaillé ensemble et étaient en ce lundi heureux de voir le résultat !