Les écoliers de l’Aiguille vont prochainement découvrir leur école modulaire provisoire.

Affichages : 421

1Dans l'attente de la construction d'une nouvelle école maternelle et primaire, les premiers coups de pioche ont été donnés cette semaine, Route Minervoise, tout à côté du COSEC, afin de préparer le terrain à recevoir des bâtiments modulaires provisoires.

 

Cela avait été annoncé par le Maire, Éric Ménassi, aux parents des écoliers de l’Aiguille : «en attendant la construction d'un nouveau groupe scolaire, des écoles modulaires seront mises en place pour abriter leurs enfants à partir du printemps 2019».

Une décision prise dans le but de récréer deux écoles avec autant de confort possible.

Pour les petits de la Maternelle, la directrice Gisèle Vile et ses collègues vont retrouver quatre  classes, une salle de motricité, et un dortoir.

Côté école primaire, le directeur Rémy Diran et les autres professeurs des écoles se partageront quatre classes, une bibliothèque, un espace pour les professeurs et les directeurs des deux écoles.

La cantine pour les deux écoles va être également intégrée à la construction.

Chaque école aura, par contre, sa propre cour de récréation.

Depuis la rentrée scolaire des vacances  de la Toussaint, les écoliers sont acheminés depuis la Rue d’Anjou par bus soit à l’école des Floralies soit au collège, suivant leurs classes respectives. Pas de changement à ce niveau!  Les élèves de l'Aiguille continueront à être acheminés en bus.

L'État, le Département et la Région financent avec la commune l'installation et la location de ces modules. Des frais importants liés non seulement à l'installation et la location des écoles modulaires mais aussi à la préparation du terrain : aplanissement, réseaux d'eau et d'assainissement, réseaux électriques, éclairage, clôtures…

Ces bâtiments confortables, sécurisés et sur-mesure devraient être opérationnels dès le printemps.