Toiture de l'École Primaire des Floralies

Affichages : 238

IMG 1879Au fil des ans, des défauts d'étanchéité ont entraîné des fuites dans la toiture de l'École des Floralies créant des infiltrations lors de pluies violentes.

 

Lors de cette période estivale, synonyme de fermeture des écoles, la Ville avait mandaté l'architecte Alain Cathala pour faire intervenir l'entreprise appropriée. L'entreprise EPE a donc non seulement repris toute l'étanchéité de la toiture mais également l'isolation répondant à une demande récurrente des enseignants qui se plaignent d'une mauvaise isolation phonique et thermique.

Ces travaux menés pour le confort des enfants et de leurs professeurs des écoles vont aussi permettre à la Ville de réaliser des économies d'énergie puisqu'une meilleure isolation limitera les dépenses de chaufffage en hiver, tout  ceci s'inscrivant dans la lignée des travaux effectués, voici deux ans, dans le cadre du changement des menuiseries extérieures.

Dorénavant, chaque année quelques crédits à la pose de faux plafonds seront affectés afin d'envisager une isolation phonique progressive des différentes classes.

Le coût des travaux est de 85 000 € HT environ, études comprises. Ils sont financés à hauteur de 51 000 € (60 %) par les partenaires que sont l'État et le Département (25 500 € chacun).

Le compte à rebours a commencé, l'heure de la rentrée va bientôt sonner et les petits écoliers trébéens seront accueillis dans de bonnes conditions.

A l' École primaire de l'Aiguille, les travaux d'entretien traditionnels ont été rélalisés, cet été. Les changements importants sont côté enseignants puisqu'autour de Rémy Diran, le nouveau directeur, ce sont de nouveaux enseignants qui accueilleront les élèves.

A l'École primaire des Floralies, Xavier Chalard reprendra son rôle de Directeur auprès de son équipe d'enseignants.

Bonne rentrée à tous !